Le festival de Wallonie

Festival de Wallonie

Le festival de Wallonie 2015

Le thème

Musique et Pouvoir(S)

Un des pouvoirs de la musique, c’est de transmettre à son auditeur des sensations de joie, d’émerveillement, voire parfois de nostalgie selon l’œuvre écoutée. Ne dit-on pas que « La musique « adoucit les mœurs ». Bien plus, elle peut même soigner : depuis l’Antiquité elle est utilisée à des fins thérapeutiques. Elle n’est donc pas seulement là pour distraire, elle peut aussi avoir d’autres fonctions : elle peut notamment devenir un facteur d’émancipation, de dépendance aussi.

Ses rapports avec le pouvoir sont multiples. Cette notion seule de pouvoir est très large, elle recouvre en réalité plusieurs aspects : politique, religieux, économique, culturel et, comme dit plus haut, émotionnel…

La musique et les musiciens, ont toujours joué un rôle ambivalent dans la collectivité, le plus souvent soumis au pouvoir et à ses normes, mais revendiquant parfois une volonté d’existence propre.

Jusqu’au XIVe siècle, la musique est principalement aux mains des religieux. Ensuite, sous l’impulsion de la classe moyenne nouvellement créée, elle entre dans le cercle de l’argent et de ceux qui le gèrent. Ainsi, musique et pouvoir économique deviennent irrémédiablement liés, et nombreux sont les exemples de musiciens se déplaçant d’une Cour à l’autre ou d’un Régime à l’autre. Paradoxalement, la musique est aussi

« Révolution », celle qui, parfois, rend le changement possible, comme ce fut le cas avec Théodorakis et la dictature des Colonels en Grèce

Au XXe siècle, grâce aux développements des technologies, la musique se démocratise et est rendue accessible au plus grand nombre. Dans certaines régions du monde, au Venezuela par exemple, elle est utilisée en programme pédagogique pour les enfants défavorisés, comme solution de rechange à la pauvreté et à la criminalité.

Claire Ringlet
Secrétaire artistique

Invité d’honneur – Fazil SAY

Fazil_Say_invite_d_honneur

En 2015, le Festival s’est choisi Fazil SAY comme Invité d’honneur.

Lire sa biographie

 

Pour plus d’informations, cliquez ici