Editorial

 

I_Poncelet_web_pt

Isabelle Poncelet

Présidente du Royal
Juillet Musical de Saint-Hubert

Racines

Nourris du terreau local et de leurs voyages, les artistes ont, à toutes les époques, exprimé des reflets typiques de leur terroir et de leur temps. Et la musique est sans doute un des « vecteurs » les plus puissants d’un faire-valoir culturel. Ce serait donc une erreur d’ignorer l’influence des racines, de la culture, d’un contexte particulier dans la composition musicale quels que soient le lieu ou l’époque.

Sous le titre Racines, les Festivals de Wallonie et plus particulièrement le Royal Juillet Musical de Saint-Hubert invitent à porter une écoute plus vigilante encore à cet aspect dans la création. On ne peut ignorer l’influence d’un Buxtehude dans l’oeuvre de Johann Sebastian Bach particulièrement à l’honneur cette année, comme on ne peut mettre sous silence l’influence de Bach lui-même sur la musique romantique allemande surtout après la redécouverte de la passion selon saint Matthieu par Felix Mendelssohn rejouée en 1829 à Berlin. De même, Piazzolla, Beethoven, Schubert ou Tchaïkovski, tous à l’affiche et pour ne citer qu’eux, sont marqués
profondément par leurs racines et les cultures nationales. Et enfin, on sait aussi combien les musiques populaires ou folkloriques qui sont très importantes dans notre programmation 2019, sont l’expression sans doute la plus pure des « cultures-sources », interprétées ici dans la langue ancienne et colorées par des instruments typiques.

Comme chaque année, quelques petites perles de nos régions assureront les Coups de coeur de notre festival. J’épinglerais Cyprien Keiser (18 ans) violoncelliste et Pauline van der Rest (15 ans) violoniste, qui, déjà riches de très belles expériences, annoncent de magnifiques carrières.
Une particularité cette année, est la participation de notre festival à aller à la rencontre du public en organisant des événements dans des lieux insolites : le restaurant Au coeur de la Gaume à Ethe et le centre de création et de résidence pour artistes Le Pied en Coulisses à Lamorteau, en Gaume également. Deux lieux particuliers pour deux journées exceptionnelles de rencontres musicales hors du commun. C’est donc bien la musique classique qui vient rencontrer le public. Belle initiative des Festivals de Wallonie
en collaboration avec le Festival du Juillet Musical de Saint-Hubert.

Notre festival poursuit toujours sa collaboration avec les Cellules Article 27 de la Province en vue de faciliter l’accès à nos concerts de personnes économiquement démunies ; ainsi qu’avec l’Association Music Fund de Marche-en-Famenne dont l’objectif est de soutenir les jeunes musiciens et les écoles de musique dans les pays en développement et les régions
en conflit.

Une fois de plus, nous tenons à remercier nos sponsors, mécènes et partenaires, ainsi que la Province de Luxembourg qui, avec l’aide de la Fédération Touristique du Luxembourg belge et des communes accueillant nos concerts, nous apportent une importante contribution financière et matérielle. Merci aussi aux Festivals de Wallonie qui offrent comme toujours un soutien artistique et financier efficace.