Programme 2021

Fêtes ! Let’s celebrate !

Les Festivals de Wallonie célèbreront en 2021 les 50 ans de leur fédération. Voilà le prétexte rêvé pour se faire plaisir et se pencher sur une dimension essentielle, fondatrice, constitutive même de la notion de festival et qui lui est étymologiquement liée: la fête !

Gourmands et insatiables, les Festivals déclineront ce concept au pluriel, pour en aborder l’incroyable variété et diversité à travers les styles, les genres et les époques de l’histoire de la musique: incontournables et exubérantes fêtes baroques (dont Haendel et Lully ne sont que les héraults les plus célébrés, parmi tant d’autres), hymnes et musiques de commémoration et de victoires, œuvres emblématiques célébrant les grandes étapes du calendrier liturgique, musiques d’intronisation, de couronnement, de noces, jams si chères au jazz, musiques chorales, valses et autres musiques de danse, bals et fêtes populaires, … musiques qui rassemblent et rendent heureux ! Car derrière cette idée de fête(s), il y a également celle de célébration, de cette incroyable capacité qui anime les femmes et les hommes à se rassembler, autour de rites (qu’ils soient religieux, culturels ou autres), de signes, d’histoires communes, pour se réjouir, se souvenir du passé tout en s’inventant et se construisant un avenir commun. Il y a cette notion de communauté, si chère aux techniques et outils de communication du 21ème siècle, si régulièrement et singulièrement galvaudée auprès de l’opinion publique, dans les discours, les médias, et pourtant indissociablement et intrinsèquement liée à notre façon et notre besoin d’être au monde. Comment ne pas s’émerveiller de cette capacité que conserve l’être humain à fêter, à déployer une énergie positive et une incroyable force de vie envers et contre tout, face aux difficultés, aux conflits, … encore et toujours au 21ème siècle?

L’engouement déployé autour de ce 50ème anniversaire des Festivals de Wallonie n’empêchera pas de célébrer comme il se doit ceux d’Astor Piazzolla, ou du violoniste Arthur Grumiaux, dont nous fêterons le centenaire de la naissance en 2021, ou encore ceux de Camille Saint-Saens (centenaire du décès) et de Josquin des Prés (mort il y a 500 ans).

50 ans, c’est aussi le moment idéal pour questionner les concepts d’héritage, de continuité, de patrimoine, transmis de génération en génération, comme un fil précieux et fragile qui relie au passé et offre une assise suffisamment solide pour envisager le futur en toute confiance. Les Festivals de Wallonie souhaitent en 2021 se souvenir de ce qui a été à l’un des objectifs de la création de la fédération en 1971 (la mise en lumière des artistes et du patrimoine de la Communauté française de Belgique), et mettre à l’honneur toute une série de compositeurs wallons, (très ou moins) connus (Roland de Lassus, Guillaume Dufay, Johannes Ockeghem, Johannes Ciconia, Jacques Arcadelt mais aussi Pierre Van Maldere, François-Joseph Gossec, Eugène Ysaye, Guillaume Lekeu, … la liste de leurs noms est conséquente!) qui ont contribué, par leur talent et l’extraordinaire diffusion de leurs œuvres, au rayonnement de la musique de nos régions à travers l’Europe toute entière.

La vraie musique de fête naÎt du rassemblement joyeux et de l’union des cœurs (Bernard Sève in La Lettre du Musicien, Paris, été 2019). Depuis 50 ans, l’histoire des Festivals de Wallonie s’écrit autour de cette« union des cœurs », autour de sept festivals réunis dans une démarche commune positive et d’ouverture, de rencontres avec des artistes, d’échanges avec le public, de difficultés assumées ensemble, de succès partagés.

 

Le programme 2021 sera bientôt affiché

 

 

M_Nottet_web_pt

Patrick NOTHOMB

Concert dédié à Patrick NOTHOMB avec le REQUIEM de MOZART

Le concert dédié à Patrick Nothomb, malheureusement déjà reporté quelques fois, sera finalement présenté le 17 octobre 2021 à 15h et à 18h à la Basilique de Saint-Hubert si les conditions sanitaires évoluent bien. En effet, nous voulions que ce concert soit un évènement présenté devant un large public.

Programme :
Charles Villiers Stanford, Randall Thompson, Josef Rheinberger, Piotr Iljitch Tchaïkovsky
Wolfgang Amadeus Mozart : Requiem en ré mineur, KV. 626

Orchestre :
L’Orchestre Estro Armonico
Le Chœur de Chambre de la Province de Luxembourg Appassionato

Solistes :
Anne Cambier, soprano
Joëlle Charlier, mezzo-soprano
Maxime Melnik, ténor
Shadi Torbey, basse

Direction :
Marie-Béatrice Nickers

 

 

Renseignements

Els Celis,
directrice artistique et coordinatrice

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert
Palais Abbatial – Place de l’Abbaye, 12
B-6870 Saint-Hubert

Tél. : 00 32 (0)61 46 91 31 – 00 32 (0)61 46 90 07 – 00 32 (0)477 31 53 55

juillet.musical@province.luxembourg.be

 

 

Le Royal Juillet Musical de Saint-Hubert soutient

logo-music-fund-2B

Music Fund collecte et répare des instruments de musique pour ses écoles partenaires dans les pays en voie de développement ou en conflit. Music Fund soutient de jeunes musiciens, développe la pédagogie musicale, installe des ateliers de réparation d’instruments et forme des techniciens-réparateurs.
Vous aussi, soutenez Music Fund en faisant un don.

Plus d’informations